Démocratie et gestion communale

Vous pouvez parcourir le programme ci-dessous ou le télécharger en cliquant ici.

Témoignages dans le cadre de notre enquête ainsi que de nos visites des quartiers et villages :

« J’ai déjà assisté à l’une ou l’autre réunion sur des projets à la maison communale, c’est davantage un exercice de style qu’une écoute. Tous les arguments sont réfutés sur base d’idées arrêtées d’avance et parfois tout à fait infondées. »

« Les citoyens ont aussi de bonnes idées. Il faudrait que les politiques en aient conscience. »

« A chaque fois que l’on remonte une suggestion d’amélioration, une idée, un avis, on a l’impression de
perdre son temps. »

Notre analyse :

La politique, la gestion de la cité, nécessite transparence envers les citoyens et écoute de ces derniers. Or, trop souvent, en dehors des périodes électorales, le politique semble déconnecté des citoyens. Ecolo + Arlon ne veut pas tomber dans ce travers. C’est pourquoi, nous souhaitons multiplier les démarches de rencontre et de consultation des citoyens.

Au sein des organes officiels (Conseil communal, Collège…), l’éthique et la bonne gestion doivent primer. Ainsi les recrutements ne garantissant pas l’égalité de tous les habitants, les protections et favoritismes politiques… sont des pratiques qui doivent cesser au profit du bien-être au travail des agents communaux et d’un service au citoyen d’une qualité encore accrue. Le respect des opinions de chacun doit primer dans le fonctionnement de l’administration, et au sein du Conseil communal.

Notre objectif est de développer une démocratie vivante à Arlon.

Nos propositions :

Entendre et soutenir les habitants des quartiers et des villages.

  1. Créer et maintenir des commissions citoyennes thématiques permanentes sur des thèmes et des sujets importants pour la commune (ex : urbanisme, espaces verts, développement des villages, mobilité…)
  2. Mettre en place dans tous les quartiers et les villages des comités d’habitants. Leurs objectifs seront notamment de développer les initiatives locales, de faire remonter les difficultés et besoins locaux….
  3. Mettre en place des processus de consultation citoyenne sur des projets spécifiques d’ampleur (par exemple le développement de nouveaux quartiers, l’aménagement des espaces collectifs (parkings, parc de l’Hydrion, ancien Palais de justice…).
  4. Développer et utiliser les moyens les plus adaptés pour assurer la participation des habitants : utilisation des outils numériques (plateforme web avec une approche plus ouverte que citizenlab actuellement) avec animation et suivi, utilisation de méthodes innovantes (ex : la méthode de tirage au sort), mettre en place les conditions de la participation de tous les publics (ex : horaires de rencontres adaptés à la vie familiale et professionnelle), etc.
  5. Mettre en place des budgets participatifs. Par exemple à destination des comités de quartier et de village afin de mener des projets d’intérêt collectif avec le suivi et le soutien de l’administration communale. Au-delà « d’appels à projets », nous souhaitons consulter les habitants sur le budget de la Commune.
  6. Aider et soutenir les habitants des quartiers et des villages et leurs projets en mettant à disposition les moyens matériels (salles, barrières nadars…) et humains de la commune (aide des ouvriers communaux), ainsi qu’en facilitant l’utilisation des espaces publics (ex : occupation des voiries pour une fête des voisins) et des outils de communication communaux (site internet, bulletin communal…).
  7. Réorienter les outils de communication de la Commune afin qu’ils valorisent toutes les richesses et potentialités du territoire. Par exemple, communiquer toutes les initiatives et toutes les démarches d’intérêt collectif dans le bulletin communal (de tous les groupements et associations, et non pas être un outil de propagande du Collège communal).

Renforcer l’administration communale et promouvoir un Collège exemplaire, au service de tous.

  1. Respecter l’éthique et mettre en place la bonne gestion au sein de l’administration communale. Les élus communaux se devront de promouvoir et de respecter des procédures transparentes pour permettre l’égalité de traitement et le professionnalisme (et non la politique politicienne) dans l’attribution des subventions, la sélection des prestataires de service, les recrutements et la gestion des ressources humaines. Cette mesure doit garantir le bien-être au travail des agents communaux et donc un service au citoyen d’une qualité encore accrue.
  2. Créer un service communal dédié à la citoyenneté et à la participation citoyenne et renforcer l’administration communale en formant les agents aux processus participatifs.
  3. Faciliter l’accès à l’information avec une diffusion plus large des documents officiels tels les PV des conseils communaux, la retransmission en streaming des conseils communaux…
  4. Promouvoir et soutenir les interpellations citoyennes en Conseil communal. De 2012 à 2018, quelques interpellations citoyennes ont eu lieu au sein du Conseil communal. Nous souhaitons soutenir ces démarches et promouvoir une continuité du dialogue avec les habitants au-delà du moment de l’interpellation, par exemple en créant des commissions consultatives spécifiques sur certains thèmes ou projets.
  5. Montrer du respect envers les avis minoritaires au sein du Conseil communal.
  6. Exiger des membres du Collège communal qu’ils se consacrent à temps plein à leur mandat. Une ville comme Arlon nécessite un investissement et une disponibilité horaire des élus pour suivre les nombreux dossiers.
Share This