Commerce et entrepreneuriat

Vous pouvez parcourir le programme ci-dessous ou le télécharger en cliquant ici.

Témoignages issus de l’enquête Dites-nous:

« J’aime habiter dans le centre car je suis proche de la gare et des commerces ainsi que de l’école de mes enfants. »

« Je déplore du parking sauvage, des appartements et maisons vides, l’absence de signalisation touristique. »

« Certains trottoirs sont en très mauvais état. »

«  Trop d’offres commerciales autour d’Arlon et centre-ville déserté »

 

Notre analyse :

Comme de nombreux centres-villes, Arlon souffre d’un nombre important de surfaces commerciales vides. Afin de donner un nouveau dynamisme au centre-ville, diverses mesures ont été prises durant cette législature à notre initiative, comme la prime communale à l’ouverture d’un commerce et l’utilisation de la prime communale de fréquentation du parc à conteneurs au profit du commerce local. Notre souhait de voir émerger un marché des produits bio est aussi une concrétisation qui participe au dynamisme de la ville.

Il faut cependant constater que de nombreux efforts sont encore nécessaires. A ce titre, la vision d’Ecolo + est qu’afin de permettre au commerce d’être viable en centre-ville, il est essentiel d’y offrir un cadre de vie agréable. Les habitants de la ville sont les premiers consommateurs de celle-ci. On constate à l’échelle de l’Europe une envie des jeunes mais aussi des personnes âgées de réinvestir les villes afin de pouvoir bénéficier d’un accès facile aux loisirs, commerces et services.

Pour que ceux-ci passent à l’acte à Arlon, il est nécessaire de proposer une ville conviviale, lieu de vie riche, qui se construit autour d’espaces verts de qualité, de services de proximité et qui n’oublie pas les jeunes dans ses aménagements.

En matière d’entrepreneuriat, les communes sont responsables de 50 % des dépenses publiques : elles ont donc une responsabilité importante dans la gestion des deniers publics. Les pouvoirs publics doivent jouer un rôle de catalyseur, rôle encore plus essentiel aujourd’hui au carrefour des crises économiques, sociales et environnementales. Pour Ecolo +, il est nécessaire de soutenir l’emploi local dans les investissements de la Commune.

Plutôt que de poursuivre l’installation de complexes commerciaux périphériques, Ecolo + veut attirer des entreprises « vertes ». En étant un exemple de la transition écologique, Arlon peut devenir très attractif pour ce genre d’investissements. Cette image peut se développer via une collaboration avec la Commune grand-ducale voisine de Beckerich, comme un pôle transfrontalier de développement durable.

 

Nos propositions :

Soutenir le commerce local

  1. Investir dans un mobilier urbain de qualité et des trottoirs sécurisés pour donner envie aux citoyens de venir en ville.
  2. Contraindre l’émergence de nouvelles structures commerciales en périphérie de la ville via la concrétisation du schéma de développement communal.
  3. Suivre de très près les travaux, en particulier en ville, afin de réduire la durée des chantiers. Par exemple, il est interpellant que la rénovation du trottoir de la rue du Marché- au-Beurre a pris plus d’un an.
  4. Concrétiser les fiches projets définies dans le cadre de la Rénovation urbaine d’Arlon avec, en priorité, celles qui offrent un cadre de vie agréable en centre-ville et les remembrements commerciaux permettant d’offrir des surfaces plus grandes et de réhabiliter les logements au-dessus des commerces.
  5. Construire une halle pour accueillir le marché bio dans de meilleures conditions qu’actuellement.
  6. Investir dans des panneaux d’affichage numérique des zones de parking existantes et du nombre de places disponibles.
  7. Être à l’écoute des commerçants arlonais, soutenir leurs envies, leurs projets. Être égalitaire vis-à-vis d’eux, sans distinction. Aider les nouveaux commerces, sans délaisser les plus anciens.
  8. Soutenir l’installation de commerces de niche en ville.
  9. En tant qu’élus, montrer l’exemple en fréquentant nous-mêmes les commerces locaux.

 

Soutenir l’entrepreneuriat local et durable

  1. Instaurer des clauses sociales et environnementales dans l’ensemble des marchés publics de la Commune afin de favoriser les achats durables et locaux.
  2. Développer des partenariats avec l’ULg campus d’Arlon et la commune voisine de Beckerich (GDL) pour faire de la région un pôle transfrontalier de développement durable.
  3. Soutenir le développement d’entreprises actives dans le développement durable.
  4. Soutenir des initiatives de coworking comme « Greenlab coworking ».
  5. Supprimer la taxe sur les enseignes commerciales de petites tailles qui souvent rapporte moins à la Commune que le coût des démarches pour collecter celle-ci et qui représente une charge administrative pour les commerçants et professions libérales.
Share This