Mi-mars, le gouvernement wallon plaidait pour la mise en place de centres provinciaux d’accueil pour un public fragilisé n’ayant pas de possibilité d’hébergement comme les personnes sans-abris et les migrants.

Notre groupe a accueilli avec satisfaction l’annonce de l’ouverture d’un tel centre au complexe sportif de l’Hydrion. Nous tenons à remercier la Ville et son équipe de l’Abri de Nuit ainsi que de la Croix-Rouge pour l’investissement dans ce projet qui contraste avec le retrait de l’institution provinciale.

Un article dans un quotidien du 6 juin dresse le bilan des centres de confinement mis en place en cette période de coronavirus dans notre province. Celui-ci fait part d’un bilan très positif. Il précise pour le centre d’accueil d’Arlon, d’une capacité de 20 lits, que celui-ci a accueilli une soixantaine de personnes différentes sur les deux mois d’ouverture.

L’occupation de plus ou moins 75 % de la capacité du centre tout au long de la période d’ouverture démontre le besoin d’une telle structure sur notre territoire. Ainsi, le groupe Ecolo+ souhaite réaffirmer son souhait de voir l’excellent travail, depuis maintenant plus de 10 ans, de l’abri de nuit compléter par une structure pérenne d’abri de jour pour offrir un accueil digne aux plus démunis tout au long de la journée et particulièrement en hiver.

Le Collège peut-il confirmer le bilan très positif dressé par la presse de cette initiative ?

Le Collège peut-il nous faire part de son intention de pérenniser un abri de jour sur la Commune d’ Arlon au profit des plus démunis à minima pour la période hivernale?

 

D’avance, je vous remercie pour votre réponse.

 

Romain Gaudron

Chef de groupe Ecolo +

Share This