Vous trouverez ci-dessous, l’interpellation de notre Conseillère Vanessa Wagner visant à renforcer la mobilité douce en cette période de déconfinement par des aménagements temporaires afin d’assurer la sécurité de l’ensemble des usagers suite à l’augmentation significative des piétions et cyclistes dans Arlon.

Avec le confinement, nous constatons que les citoyens ont été très enclins à utiliser leurs vélos, qu’ils soient électriques ou non. Les rues d’Arlon sont devenues de véritables boulevards à piétons et vélos.

La forêt est devenue aussi un véritable lieu de promenade où il est parfois difficile de maintenir des distances de sécurité.

Cela peut porter à sourire mais quid quand nous allons commencer le déconfinement ? Les gens vont-ils se ruer sur la voiture sachant que les transports en commun pourront être utilisés de manière limitée ?

Il a été très facile de circuler à vélo à Arlon ces dernières semaines et c’était très agréable de se sentir en sécurité. Beaucoup de familles ont privilégié ce mode de transport à chaque fois que cela était possible. Avec le retour plus conséquent des voitures pendant le déconfinement, il est à craindre qu’un certain chaos s’installe entre les différents utilisateurs de la voirie.

C’est pourquoi, le Ministre Henry encourage les communes à s’inspirer des autorités locales à l’étranger qui ont décidées de fermer tout ou une partie des voiries à la circulation automobile afin de permettre une plus grande dispersion des piétons et des cyclistes.

Nous constatons aujourd’hui que diverses communes comme Liège et Verviers ont pris des dispositions en ce sens comme la généralisation du 30 km/h en ville, la mise en place de pistes cyclables temporaires ou encore le concept de rue cyclable où les véhicules à moteur ne peuvent dépasser les vélos. Envisagez-vous de prendre des mesures en ce sens , au moins provisoirement pendant la période du déconfinement ?

Bien entendu, il apparait indispensable de conjuguer ces mesures avec des aménagements qui incitent l’utilisation du vélo pour se rendre dans nos commerces locaux. Ains, envisagez-vous en cette période de multiplier les boxes à vélos, les parking à vélos devant les commerces ?

Pouvez-vous également développer une carte reprenant l’ensemble de ces aménagements dans la ville ?

Le Plan Communal de mobilité en finalisation prévoit diverses mesures au profit de la mobilité douce. Le Plan ayant fait l’objet d’une consultation citoyenne et d’un énorme travail de la part de plusieurs associations dont le GRACQ Arlon et l’Obse il nous parait essentiel de mettre en œuvre au plus vite les mesures qui font consensus au profit d’une mobilité apaisée et sécurisée pour tous en cette période particulière.

 

D’avance merci pour vos réponses,

Vanessa Wagner

Conseillère communale

Share This