SEANCE DU : 17 mai 2016

Le Conseil, en séance publique,

Vu la décision du Conseil communal du 14 avril 2016 d’approuver le cahier des charges, les conditions et le mode de passation d’un marché de service visant à désigner un auteur de projet pour la construction d’un parking sous-terrain sous le Parc Léopold ;

Vu l’article Art. L1141-1 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation stipulant que le conseil communal peut, d’initiative, soit à la demande des habitants de la commune, décider de consulter les habitants de la commune sur les matière qui relèvent de la compétence de décision du collège ou du conseil communal ou qui relèvent de la compétence d’avis du collège ou du conseil communal dans la mesure où cette compétence a un objet d’intérêt communal ;

Considérant le coût important de ce projet estimé entre 5 et 6 millions par le Collège communal pour un parking de 200 places ;

Considérant l’étude réalise pour un parking souterrain de 183 places situé place des alliés à Differdange réalisée par Monsieur MUHOVIC Emil dans laquelle on peut lire qu’un budget prévisionnel de 5 millions d’euros était mis à disposition par la commune de Differdange dans un premier temps. Que le coût estimatif de la première variante avec un seul niveau souterrain avoisinait les 6.5 millions d’euros tandis que l’estimation finale du parking avec deux niveaux souterrains de 183 place est porté à un coût prévisionnel de 8.5 millions d’euros ;

Considérant que le projet d’un parking souterrain de 200 places à Jette sous la place des Miroirs bénéficie d’une estimation récente d’un coût de 10 millions d’euros (8,6 précédemment) ;

Considérant les déclarations à la presse de Stefaan Lumen, chef de projet dans le bureau Grontmij Parkconsult (spécialisé dans les études de stationnement), précisant que le le coût moyen d’une place de parking atteint rapidement les 35.000 euros (soit 7 millions pour 200 places et que le coût moyen peut même grimper jusqu’à 60.000 euros (soit 12 millions pour 200 places) ;

Considérant les réactions de nombreux arlonais qui s’opposent à la réalisation de ce projet vu sont coût ;

Considérant qu’un parking souterrain payant ne répond pas aux attentes de nombreux arlonais ;

Considérant les incidences sur le centre-ville durant la période des travaux ;

Considérant le risque pour la concrétisation du projet d’une mise à l’arrêt du chantier à la suite de la découverte de vestiges gallos-romains ;

Considérant que la question du coût de l’entretien du parking doit aussi être intégrée dans la réflexion (système d’aération, système anti-inondation, ascenseurs, …) ;

Considérant qu’un projet alternatif aérien bien moins onéreux permettrait d’investir la différence de coût dans divers projets et actions pour redynamiser le centre-ville ;

Décide de solliciter l’avis des habitants de la commune par consultation populaire, conformément à l’article L1141-1 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation, à propos du projet de parking souterrain sous le parc Léopold.

Share This