Dans le cadre de la semaine de la mobilité Ecolo Arlon a organisé ce samedi 20 septembre deux promenades (l’une à vélo, la seconde à pied) dans Arlon et sa proche périphérie. Ces parcours sont pour nous l’occasion de sensibiliser la population à certaines problématiques qui restent chère à Ecolo.


Nous constatons que l’actualisation du Plan communal de mobilité, en concertation avec la population, réclamé de longue date n’est toujours pas lancée. Or, un subside a déjà été octroyé en mars 2012 … Il est temps de passer à l’action !Cette première étape devra prendre en considération bien des aspects, parmi lesquels le parking en centre ville, la protection des usagers faibles, le trafic de transit, mais aussi l’accès en transport en commun à partir des villages limitrophes.

Bien des arlonais se rendent tous les matins à leur travail à Luxembourg via le rail. Le prix des abonnements doit être revu en concertation avec les représentants des CFL pour rendre le prix du train atractif. Cette mesure est d’autant plus réalisable que le gouvernement luxembourgeois montre des signes d’intérêts en ce sens. De plus, le projet de réhabilitation de la gare de Stockem pour les navetteurs et d’y créer un parking de délestage doit être une priorité de cette législature. Nous n’oublions pas les navetteurs en Belgique qui risquent d’être fortement impactés par le nouveau plan de mobilité de la SNCB. Un tel recul du service aux voyageurs en province de Luxembourg est inacceptable.

Enfin, parmi les usagers faibles, les cyclistes doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. La mise sur pied de sites propres permettant l’accès au centre ville à partir des villages avoisinants, l’aménagement de SUL mieux situés et permettant un cheminement continu, doit être dévellopé pour favoriser l’usage en toute sécurité du vélo dans la commune d’Arlon.

Par cette action, Ecolo tient à rappeler, dans la bonne humeur, qu’une mobilité partagée est nécessaire pour Arlon et ses habitants

DSC_0219.jpg

Share This